mardi 18 janvier 2011

Champ de bataille

Wake island, camp des américains, DDJULIENNE, forces spéciales

Début de la partie, j’arrive sur le porte avion. Le F35 est encore là, tant mieux, si j’arrive à le prendre en premier, on a un drapeau d’assuré. Je cours, un autre soldat me suit mais lorsqu’il mesure mon avance, il se rabat sur l’hélicoptère de transport. Bien.
Décollage sans accroc, je parviens à m’approcher de l’île sans être verrouillé par les batteries anti-aériennes et saute de l’avion au-dessus du village nord. C’est plus sûr que la base nord, personne ne s’attend à me voir ici aussi rapidement et le drapeau de l’aérodrome est beaucoup trop peuplé.
J’ouvre mon parachute au dernier moment pour ne pas trop attirer les regards, atterrit et écoute un instant, rien. J’aurais voulu me poser sur le toit du bâtiment mais bon, ça devra le faire. Couché dans le renfoncement entre deux maisons, j’observe la jauge du drapeau qui descend, sachant que si elle s’arrête, un ennemi est dans les parages. Un jet passe au loin. Aucune chance qu’il me repère à cette distance.
J’ouvre le menu de gestion, crée un groupe et demande un drone au commandant. Celui-ci me répond qu’il n’est pas disponible pour le moment mais qu’il ne voit rien d’hostile à proximité. Bien. Le drapeau chinois est neutralisé et les couleurs américaines montent maintenant le long du mât.
L’armée chinoise ne devrait pas tarder à débarquer. DEDELAPETOCHE a rejoint mon groupe et renaît à côté de moi. Suis un peu tendu, failli lui mettre une balle.
Le commandant me signale un tank à proximité, mais, grâce à mon équipier, le drapeau monte deux fois plus vite. Ca y est ! Nous avons un avant poste sur l’île.
Le tank est maintenant à côté du drapeau, je lui lance une grenade pour attirer son attention et contourne le L que forment les bâtiments. Ca a fonctionné, la tourelle est tournée dans la direction opposée. Je m’approche en courant, pose deux pains de C4 sur son flanc, recule et appuie sur le détonateur. Boum !
Sur mon écran apparaît :
Vous avez tué LAMIDETAFEMME
J’adore la chasse au tank !
Une balle siffle et rebondit sur le mur en face de moi, je fais volte face et découvre que plusieurs soldats arrivent à pied depuis la base nord. Je retourne me cacher pour les prendre en embuscade Une grenade rebondit à mes pieds et j’ai tout juste le temps de me cacher entre deux maisons avant qu’elle n’explose.
Je jette un coup d’œil : un sniper arrive à quelques mètres en posant des mines anti personnelles Une proie facile, il n’a pas les mains libres. Je sors de ma cachette et lui tire une rafale en visant la tête.
Vous avez tué PTIVIVl.
Je recharge mon fusil d’assaut. Un autre chinois, un médecin probablement, déboule de derrière le bâtiment et je n’ai pas fini de recharger ! Je saute sur place une fois ou deux puis me couche pour gagner du temps. Des coups de feu retentissent derrière moi et le type s’effondre, merci DEDELAPETOCHE.
La voie est libre et nos collègues renaissent un peu partout autour du drapeau. C’est bon, j’ouvre le menu et donne l’ordre au groupe d’attaquer l’aérodrome.
OK, me répond DEDELAPETOCHE.
Je monte dans une voiture et passe le chercher. Il s’installe à la mitrailleuse et nous voilà partis, juste avant que l’artillerie ennemie ne s’abatte sur l’avant poste. La route est cahoteuse. Un avion passe au-dessus de nous, nous mitraille et largue ses bombes juste devant nous. Raté, ah ah !
J’aperçois un sniper couché dans l’herbe sur une colline, un brusque écart et je lui roule dessus.
Vous avez tué HEADSHOT
On arrive à vive allure dans l’enceinte de l’aérodrome, DEDELAPETOCHE saute de la voiture, je la gare en vrac derrière un container et le rejoint.
J’entends une voix chinoise qui crie quelque chose et une autre grenade atterrit à mes pieds. Je m’enfuis le plus rapidement possible mais perd la moitié de mes points de vie lorsqu’elle explose. Ca commence à être chaud. Je lève la tête et aperçoit le drone ennemi qui survole la zone. Ca commence à être très chaud. Ils savent tous où nous sommes. Un bruit de pales se rapproche. J’entends DEDELAPETOCHE qui dit « Hélico ennemi repéré ! » et voit le petit symbole qui apparaît sur la carte juste à côté de nous. Une suite d’explosions retentissent et la poussière se soulève à côté de moi. Je tente de courir mais, trop tard !
Vous avez été tué par DCCR REDHAND

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire