samedi 29 janvier 2011

Soi d'abord

Pourquoi aller chercher l’amour chez les autres ?
Quand la faim nous tiraille, qui donc nous nourrit ?
Quelle main tient la fourchette ? Sinon la nôtre ?
Le matin dans la glace, qui donc nous sourit ?

Pourquoi passer son temps à chercher l’attention ?
Dépenser l’énergie pour une approbation
Qu’on n’est pas sûr d’avoir, qui vient sous condition.
Que l’on n’aura jamais sans faire de concessions

A trop courir après l’amour de son prochain
On se retrouve toujours là où on ne veut pas
Mieux vaut donner à soi ce que l’on a en main
Plutôt que le donner à ceux qui n’en veulent pas.

Comment peut-on demander à qui que ce soit
D’aimer une personne que nous-mêmes n’aimons pas ?
Si l’on s’est oublié dans une relation,
Que donc restera-t-il à notre compagnon ?

Un fantôme de nous-mêmes ? Une pâle imitation ?
Une sorte de disciple, qui ne sait plus dire non ?
Il faut d’abord s’aimer, se donner l’attention
Se connaître, se soigner, se construire sur ce nom

Que l’on nous a donné pour nous identifier
Pour nous différencier, nous personnaliser
Même ceux qui l’ont choisi, avaient dans leur esprit
Une image préconçue, un avenir construit

Pour eux était déjà tracée toute notre vie
Sans qu’ils ne prennent en compte une seule de nos envies
Il faut se détacher, et détruire ces attentes
Leur montrer que pour nous, la vie est importante

L’amour et l’attention reviennent d’abord à soi
On ne doit pas mendier pour ce qu’on a déjà
De toute façon le stock n’est jamais épuisé
Tu en trouveras toujours là où tu l’as puisé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire