samedi 29 janvier 2011

Consommation

Voilà t’es né félicitations
Pour fêter ça ta banque te paye un portefeuille d’actions
Pour l’instant tu t’en fous, tu sais même pas comment on parle
Mais ça n’est pas une excuse car tu consommes déjà pas mal
Et fais vite parce qu’à cinq ans
T’auras un plan epargne logement
T’iras faire les courses avec ta mère et t’auras ton propre caddie
Tu pourras alors le remplir avec tout ce qui te fais envie
Et regardes bien le p’tit écran
Et toutes les pubs qu’il y a dedans
Sois bon élève apprends par cœur tous les slogans
Tu verras ce sera bien utile pour faire pression vers tes parents
La poupée qui parle, la voiture tout terrain ou le fusil à fléchettes
Tes potes te prendront pour un con si t’as pas ton nounours qui pète

Consommateurs, qu’on est
Con comme on est
Tous autant qu’on est dès qu’on naît
Consommateurs, qu’on est
On est consommateurs, ça fait peur

L’argent ne fait pas le bonheur, il a dit
L’argent n’a pas d’odeur, il a dit
Il avait pas la télé, ça j’en doute
Ou il recevait pas encore le catalogue de la redoute
Ton jeu de poêles Tefal en téflon
Qu’il te faudra changer quand t’auras des plaques à induction
Ta table basse de salon, avec ton pouf et ton futon
Top du top en matière de décoration
Des yaourts au bifidus, des barres chocolatées
Du shampoing à l’hibiscus et tous ces produits de beauté
Achète, achète, vite
Jette, jette, vite vite vite
Sinon y aura plus de place pour acheter encore
On t’lâchera que quand tu s’ras mort

Bougeoirs, lampe, tapis, serviettes hygieniques
Voiture, chaussures et gants en plastiques
Du chocolat, du jambon, des tampons
Des dvd, des videos et les derniers ordinateurs
Du papier cul triple épaisseur
Des jouets, des jeux des rasoirs et des brosses à dents
Et cette lessive qui rendra tout encore plus blanc
Plus loin, meilleur, plus rapide, plus facile, plus fort
Tout ce qu’il faut pour ton confort.

Et n’oublies pas de faire des enfants
Qu’ils se dépêche de dev’nir grands
Comme ça ils consommeront encore
Quand ta femme et toi serez morts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire