mardi 18 janvier 2011

Déformation professionnelle

_ On va chez toi ou chez moi ?
_ Chez moi ? C'est moins loin.
_ Ok, on prend ta voiture ou ma voiture ?
_ La mienne est juste là.

Ils s'embrassaient langoureusement, appuyés sur la porte alors qu'il tentait de sortir ses clés de son pantalon d'une main en la pressant contre lui de l'autre. Il parvint à les trouver tant bien que mal tout en laissant courir sa langue le long de son cou pour remonter jusqu'au lobe de son oreille, qu'il mordilla tendrement.
Il sentait sa respiration sur sa nuque, qu'elle tenait fermement entre ses doigts, lui caressant les cheveux.
Elle venait d'enrouler sa jambe autour de la sienne lorsqu'il parvint enfin à ouvrir la porte. Ils titubèrent à l'intérieur de l'appartement, sans cesser de s'embrasser. Elle le repoussa des deux mains sur le torse en lui lançant un regard lubrique. Fou de désir, il tenta de s'approcher mais elle le maintint à distance.
_ Tu veux me déshabiller ou je le fais ?
_ Oh t'inquiètes pas, je vais le faire... dit-il en écartant ses bras. Il attrapa la fermeture dans le dos de sa robe et la fit descendre si vite qu'elle poussa un petit cri de surprise.
_Sur le lit ou dans la cuisine ?
_Sur le lit, dit-il, haletant, y a pas assez de place dans la cuisine pour tout ce que je veux te faire.
Il agrippa le haut de sa cuisse et la serra contre elle pour la porter jusque sur le lit ou ils se laissèrent tomber. Il fit descendre les bretelles de sa robe tout en faisant de petits mouvement de va et vient contre son entrejambe avec sa cuisse.
Il l'embrassa dans le cou puis entre les seins, le temps de faire sauter l'agrafe de son soutien gorge, qu'il fit remonter pour glisser une main sur son mamelon, le caressant doucement de la paume tout en continuant à descendre vers son nombril, explorant chaque centimètre de son corps avec sa bouche, s'attardant quelques instants lorsqu'il sentait sa respiration accélérer, preuve que ses caresses étaient efficaces.
_ Tu veux que je te déshabille ou tu le fais ?
_Euh...t'es vraiment obligée de...? Ouais je vais le faire.
Il déboutonna le haut de sa chemise puis, ne pouvant se contenir, arracha les boutons et lança la chemise à l'autre bout de la chambre.
En laissant glisser ses doigts le long de ses hanches, puis de ses cuisses, il fit descendre sa petite culotte, tout en lui mordillant la lèvre. Il sentait sa poitrine se soulever sous son torse, alors que ses respirations devenaient plus profondes.
_Tu préfères être dessus ou dessous ?
_ Dessus mais...
_ Par devant ou par derrière ?
_ Il faut vraiment que tu....?

Il se laissa aller, un râle rauque s'échappant de sa gorge alors qu'elle se crispait en dessous de lui, ses ongles s'enfonçant dans la chair de son dos, tétanisée par la vague de plaisir qui l'envahissait.
Il embrassa son visage dégoulinant de sueur, tentant de reprendre son souffle.
_ Avec ou sans cigarette ?
_ Avec, mais...
_ Camel ou Marlboro ?
_Camel, tu...
_Ca va prendre un peu plus de temps, mets toi sur le côtéje te l'amène.

Elle le poussa sur le bord du lit et se leva, nue, à la recherche de son sac à main.

_ Dis, tu bosserais pas au Mac Do par hasard ?
Elle fit volte face, la mine surprise.

_ Ca alors ! Comment tu le sais ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire