mardi 11 janvier 2011

Parlons politique 2

Pour commencer, j'aimerais bien parler d'un phénomène intéressant. A savoir la propension qu'ont les chiens à aboyer comme des dingues et à courir dans tous les sens dès que l'on crie le mot « chat ».
Je vais pas vous faire l'affront de penser que vous connaissez pas Pavlov ou si vous connaissez pas, je vais pas vous faire l'affront de penser que vous connaissez pas Google donc je vais pas m'étendre sur pourquoi, comment, etc...
Et quand je vois les gens qui flippent dès qu'on dit terroriste, ça me fait penser à ça. Là, vous êtes sûrement en train de vous dire, ouais, tu m'étonnes, trop cons les mecs.
Vous avez déjà remarqué votre réaction quand on vous dit : « On va augmenter les taxes » ou « on va interdire ça » ou « Tel membre du gouvernement a fait une fraude fiscale » ?
C'est tellement prévisible que c'en est même plus drôle. Il suffit d'appuyer sur le bon bouton et hop, ça s'insurge et ça aboie. Je me moque pas, je suis pareil. Quoique si je me moque, parce que c'est tellement ridicule.
Enfin voilà, c'est juste pour dire qu'avec les bonnes phrases bien placées, on fait ce qu'on veut avec une foule.
Donc un gars qui trouve que c'est bon pour son égo d'être élu président et qui aime trop l'attention pour être honnête, peut, s'il se donne les moyens faire croire à tout le monde qu'il va leur sauver le pays.
De là, on va partir vers des trucs plus constructifs.


VOTER POUR DES PROJETS

Alors là, on tombe dans l'utopie bien sûr, calez vous bien sous votre couette, et mettez votre pouce dans votre bouche, je m'en vais vous narrer un joli conte de fées.
Imaginons qu'au lieu de voter pour une personne, qui va décider de qui va gérer le pays et s'en mettre plein les poches, on vote pour des projets.
Disons qu'on définisse le rôle du gouvernement et la direction dans laquelle le pays doit aller, genre déclaration des droits de l'homme, et on dit que tant qu'une solution respecte cette constitution et qu'elle a été votée par le peuple, on peut la mettre en place.
Imaginons que tous les troisième dimanches du mois, ou les mardis, ou pendant une semaine même, on s'en fout, il soit possible de voter pour une vingtaine de projets présentés en tant que solutions à des problèmes qu'on a tous.
Par exemple, on définit un problème, je sais pas moi, y a trop de SDF dans la rue, ça pue et ça m'oblige à changer de trottoir.
Ensuite on dit voilà le problème, proposez vos solutions. Les solutions sont présentées à la population et celui dont la solution est choisie a pour responsabilité de la faire appliquer.
Après, pour définir le budget alloué, on peut dire qu'une partie des impôts de chacun est réservée pour qu'il choisisse à quel solution il va les dépenser.
Plus y a de gens qui aiment ta solution, plus le budget va être gros. ( c'est peut-être une solution à la con, pas forcément réfléchie, je l'admet )
Ou on peut faire ça en ratio du nombre de gens qui votent. Chaque vote = 1 Euro par exemple, et plus y a de gens qui votent pour toi, plus t'aura d'argent pour appliquer ta solution.
Comme ça, si c'est un projet communal, y aura un budget plus petit puisque les gens qui voteront seront moins nombreux.
Je suis sûr qu'on arrive à trouver un mathématicien dans le coin pour calculer tout ça.
Ensuite il faut que la solution au projet fonctionne, si ça fonctionne pas ou si tu te démerde pas correctement, ben t'es remplacé par quelqu'un d'autre qui va reprendre les choses en main...encore une fois c'est juste une idée.
Ou on peut dire que celui qui arrive à la fin et a bien résolu le problème avec son équipe touche ce qui reste du budget, s'il en reste, en sachant qu'il faut être sûr que le problème est bien réglé, cahier des charges rempli, etc...
Le point principal est que le gars qui est élu pour 5 ans n'a comme unique contrainte que de pas trop faire le con et de bien communiquer pour pouvoir être réélu et gagner plein de tunes.
Si on vote pour des projets, l'objectif est que la solution fonctionne, que le problème soit résolu et que le budget soit respecté pour gagner plein de tunes.
Y a forcément des gens qui vont pas voter parce que ça les intéresse pas. C'est pas grave. S'ils doivent se déplacer pour un sujet qui leur tient à coeur, ils peuvent bien voter pour les autres pendant qu'ils y sont.
Ou s'il y en a pas assez qui votent, ça veux dire que personne en a rien à foutre et y aura pas le budget.
Du coup, on en a rien à foutre si la femme du gars qui propose la solution est un top modèle ou s'il a un yacht aux Caraïbes.
Ce qu'on veut, c'est un maximum d'infos sur le projet pour savoir si ça va fonctionner. Et le gars a intérêt à nous en donner s'il veut qu'on vote pour lui.
Voilà, ça c'est juste un peu d'idées comme ça en réfléchissant deux minutes.

CONNAITRE LES PROBLEMES

Bien souvent, ce qui se vote ou ce qui se passe au journal télévisé, on en a rien à foutre. Pourquoi ? Parce que ça n'a rien à voir avec nos vies. On s'occupe de nos problèmes au jour le jour et là on est prêt à dépenser de l'argent et de l'énergie parce que ça va nous faire vivre mieux.
Le journal télévisé, c'est bon que pour se gratter les couilles en buvant une bière.
Et c'est là que paf, je prends deux concepts qui n'ont rien à voir, je les mélange et ça donne un truc de fou. Vous connaissez l'énorme capacité des français à se plaindre ? Dites pas non, ce serait hypocrite. La preuve je suis français et ça fait 5 pages que je me plains.
Vous connaissez Internet ? Hé ben, on fait un site internet gouvernemental ou que les gens ils racontent leurs problèmes, ils votent pour ceux qui doivent traités ensuite, on attaque les problèmes qui touchent le plus de monde en premier et voilà.
Ca permet d'attaquer les vrais problèmes qui touchent les gens, si on rajoute là dedans les problèmes de gestion, de finance etc...

LES FINANCES.
Je suis pour que tous les comptes, les états des finances, tout ce qui se passe avec l'argent de l'état soit en libre service.
Le gouvernement est à notre service, il n'a donc rien à nous cacher. Je veux que n'importe quel gars de n'importe où puisse jeter un oeil aux dernières dépenses de l'état sur le projet machin truc si l'envie lui en dit.
C'est tout.

Voilà, vous allez me dire, c'est des idées à la con, ça marchera jamais, etc. Hé bien proposez moi autre chose ou arrêtez de vous plaindre.
J'ai bien l'intention que ces idées soient connues de tout le monde pour que la prochaine que j'entends quelqu'un se plaindre, je puisse lui dire et t'as prévu de faire quoi pour y remédier ?

Je suis pas un surhomme, j'ai pas pensé à tout, j'ai juste essayé d'y réfléchir, y a plein d'autres trucs auxquels j'ai pas pensé. L'objectif ici est de montrer que c'est possible d'avoir des idées et que si on s'y met tous ensemble correctement, on peut construire notre pays, notre monde.
Parce que là pardon, mais ce que je vois, c'est une brochette de pingouins qui essayent de faire tourner un pays sans avoir la moindre idée de ce qu'ils sont en train de faire avec 50 millions de personnes derrière leur épaule qui se mettent à hurler dès qu'ils font un pas de travers.
Un pays ça se construit pas tout seul et c'est certainement pas un groupe de cent personnes qui va régler tous vos problèmes.
Alors soit on s'asseoit, on définit les problèmes et on trouve des solutions pour construire NOTRE pays, soit vous fermez vos gueules parce que ça commence à me saouler.
C'est fini de se conduire comme des enfants et faire «  mais euh, regarde ce qu'il a fait, c'est pas bien ! »
C'est pas en parlant qu'on construit une maison bordel, c'est en agissant.

Bon, y a quelqu'un qui s'y connait assez en info pour simuler tout ça en créant une instance second life ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire